Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 91 messages ]  Aller vers la page 1, 2, 3  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message: La trouvaille de ma grande (pour amateur de champignon, tentative de culture de Morille)
Message non luPublié: Sam Mai 12, 2012 6:34 pm 
Cofondatrice
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Mer Juil 13, 2011 11:48 am
Messages: 7397
Pendant que papa et maman s'affaire à ceci aujourd'hui:

Image

Notre grande cocotte de presque 10 ans s'occupait de surveiller notre plus petit coco de 2 ans et demi.

Vers la fin du souper elle dit ceci:

"Ah maman j'ai vu un beau champignon devant la maison cet après-midi quand je surveillais mon petit frère... Veux-tu le voir?"

Et là, nous 2 de sortir dehors pour aller voir SON champignon:

Image

_________________
J'essaie de suivre: La liberté de l'un se termine là où celle de l'autre commence


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: La trouvaille de ma grande
Message non luPublié: Sam Mai 12, 2012 8:32 pm 
Cofondateur
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Sam Juil 02, 2011 11:46 am
Messages: 5735
Localisation: Montréal
Heu, je ne connais pas grand chose aux champignons, mais on dirait une morille blonde qui fait plus de 10 cm.

Si tu la tranches sur la hauteur, sa tête est creuse ?

(d'où morille blonde) :)

_________________
RIEN NE SERT DE POURRIR, IL FAUT CANNER À TEMPS
Présentation
Blogue


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: La trouvaille de ma grande
Message non luPublié: Sam Mai 12, 2012 8:51 pm 
Cofondatrice
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Mer Juil 13, 2011 11:48 am
Messages: 7397
Définitivement creuse la tête, j'ai toujours adoré ton humour :D

Pis, bon hein c'est ta faute si je cherche les champi sur mon terrain depuis un an. T'avais juste à pas m'arriver avec ton pdf d'identification de champi sous le nez :P

(quand même merci, je vivais avec plein de champi sous le nez chez nous sans les voir avant!)

_________________
J'essaie de suivre: La liberté de l'un se termine là où celle de l'autre commence


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: La trouvaille de ma grande
Message non luPublié: Sam Mai 12, 2012 9:26 pm 
Cofondateur
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Sam Juil 02, 2011 11:46 am
Messages: 5735
Localisation: Montréal
Tu vis peut être sur une mine d'or.

J'espère que Blonde, notre jolie canneuse blonde à tête chercheuse, et qui s'assume, passera par ici.

Les morilles blondes, j'ai pas inventé ça. C'est l'une des variétés qui ont la tête creuse.

Je suis très très très innocent.

_________________
RIEN NE SERT DE POURRIR, IL FAUT CANNER À TEMPS
Présentation
Blogue


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: La trouvaille de ma grande
Message non luPublié: Sam Mai 12, 2012 10:16 pm 
Cofondateur
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Sam Juil 02, 2011 11:46 am
Messages: 5735
Localisation: Montréal
J'ajoute :

Si tu as un mycélium de morilles blondes sur ton terrain, il pourrait faire près d'un KM de superficie. Il ne faudait pas introduire une autre variété de morilles sur ce terrain. Ce serait la guerre.

Toi qui est une fille de labo, tu pourrais isoler ce mycélium (couper une partie saine du pied) et le reproduire en vase de pétri dans de l'agar aux patates.

Ensuite, tu pourrais inoculer des pots Mason de grains d'orge stérilisés (ou même un mélange de grains pour oiseaux) à l'autoclave, et incuber les pots pour multiplier ce mycélium.

Un pot d'un litre de mycélium peut facilement ensemencer 2 m carrés de substrat.

5 ou 6 'patch' de 2 m carrés sur un KM, deux ans d'attente, et il y aura des morilles partout.

_________________
RIEN NE SERT DE POURRIR, IL FAUT CANNER À TEMPS
Présentation
Blogue


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: La trouvaille de ma grande
Message non luPublié: Dim Mai 13, 2012 5:58 am 
Cofondatrice
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Mer Juil 13, 2011 11:48 am
Messages: 7397
Comment tu disais? Savoir-faire à partager.

J'ai adoré cette expression ;)

Vais devoir mettre en pratique maintenant :P

Si t'étais à côté, je te donnerais un gros bec sur le front espèce d'ourson!

Les 3 autres morilles que j'ai trouvé sans les chercher, pas loin de ma boîte aux lettres, c'était des morille noires. Alors ça se compétitionne probablement déjà un brin. Le coin où j'ai vu les morilles noires, il y a beaucoup d'autres champi plus tard dans la saison. J'ai rencontré pas loin d'une dizaine de bolets différents dans ce 10 000 pieds carrés et plusieurs autres sortes de champi.

***************

Question... plusieurs recette d'agar de patate contiennent du dextrose. Est-ce que tu en mets ou pas? Dans ma tête à moi ça doit faire un milieu plus riche, pas forcément essentiel. Est-ce que je me trompe? ou ben il faut absolument ajouter du dextrose pour que ça pousse.

_________________
J'essaie de suivre: La liberté de l'un se termine là où celle de l'autre commence


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: La trouvaille de ma grande (pour amateur de champignon)
Message non luPublié: Dim Mai 13, 2012 8:09 am 
Cofondateur
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Sam Juil 02, 2011 11:46 am
Messages: 5735
Localisation: Montréal
Moi je place des patates au frigo pour environ un mois. Sous l'action du froid, les patates croient que l'hiver est venu et transforment leur amidon en sucre pour mieux nourrir leurs germes.

Le bouillon de patates est assez riche ainsi pour faire un agar.

Mais je comprends que dans un mois il y aura moins de champignons...

Je place un lien vers la culture du mycélium en liquide. De l'eau et du miel !

http://www.shroomery.org/forums/showfla ... vc/1/nt/25

===

Si il y a déjà une concurrence entre les morilles noires et les morilles blondes sur ton terrain, personnellement je favoriserais les noires.

Il existe des techniques ultra simples pour cultiver le mycélium, dont la méthode 'burrito', avec du carton préalablement bouilli. Je place un lien vers une courte vidéo qui démontre la technique.

http://www.youtube.com/watch?feature=pl ... 85IWNO33J0

Je n'ai jamais essayé avec les morilles, mais avec les bolets, ça va très bien.

Ce qui manque à cette vidéo, c'est l'incubation du mycélium, qui devrait idéalement se dérouler à l'obscurité totale, et a 86 ° F (30 ° C). Pour ce faire, je me suis fabriqué un petit incubateur dans un bac de rangement.

J'ai passé un fil électrique à travers la paroi et installé une prise à l'intérieur d'un gros bac de rangement. Au centre de ce gros bac, il y en a un petit (6 litres). Dans le petit bac, il y a un chauffe eau pour aquariums avec thermostat facile à ajuster. Bien entendu il est rempli d'eau, avec un peu de peroxyde en guise d'algicide doux, puis un couvercle dessus. Par dessus le petit bac, il y a une feuille de 'Pegboard'.

http://en.wikipedia.org/wiki/File:Pegboard.jpg

Je place mes pots inoculés la dessus, puis les couvrent d'un sac à ordures pour plus d'obscurité. Puis referme le gros bac.

Pendant longtemps, je plaçais tout simplement un bac rempli de pots sur le dessus du frigo et ça allait assez bien. J'ai fabriqué l'incubateur un jour, faute d'espace.

Des pots de 500 ml, remplis de grains d'orge trempés 24 heures, drainés, stérilisés 90 minutes, puis inoculés avec des spores prennent environ 6 semaines à être entièrement colonisés. Quand on a du mycélium, c'est de 3 semaines à un mois dépendant des variétés.

Pour les morilles, l'eau de trempage pour les grains (ou le carton), comme le substrat, doit être à pH 7,1. Pour la 'patch' le sol à 7,6 c'est l'idéal.

Je place un lien vers un court pdf d'une page (en anglais) que je trouve très pertinent pour les morilles.

mushroommountain.com/_files/pdf/Morel%20Directions.pdf

Je fais pratiquement la même chose, mais sans le cadre de bois.

_________________
RIEN NE SERT DE POURRIR, IL FAUT CANNER À TEMPS
Présentation
Blogue


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: La trouvaille de ma grande (pour amateur de champignon)
Message non luPublié: Dim Mai 13, 2012 9:00 am 
Cofondatrice
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Mer Juil 13, 2011 11:48 am
Messages: 7397
Citer:
Moi je place des patates au frigo pour environ un mois. Sous l'action du froid, les patates croient que l'hiver est venu et transforment leur amidon en sucre pour mieux nourrir leurs germes.


Bon ben des vieilles patates de l'an dernier devrait faire l'affaire dans ce cas... elles aussi sont devenues ramollies avec le temps histoire de germer justement.

Je pourrais effectivement ajouter un sucre simple (mais pas forcément du dextrose... juste pas un sucre complexe comme l'amidon) dans le milieu de culture. Mais j'ai peut-être un fond de dextrose en quelque part chez nous...

Pis à ce compte-là, du topinambour ramolli qui commence à germer devrait faire l'affaire itou...

(PS: je pense que j'ai plus de fun à faire ça chez nous qu'au labo!!!)

Citer:
Si il y a déjà une concurrence entre les morilles noires et les morilles blondes sur ton terrain, personnellement je favoriserais les noires.


une question de goût et de préférence j'imagine...

_________________
J'essaie de suivre: La liberté de l'un se termine là où celle de l'autre commence


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: La trouvaille de ma grande (pour amateur de champignon)
Message non luPublié: Dim Mai 13, 2012 10:33 am 
Cofondateur
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Sam Juil 02, 2011 11:46 am
Messages: 5735
Localisation: Montréal
manon a écrit:
une question de goût et de préférence j'imagine...


En effet, car les morilles blondes valent le double des noires. Je ne comprends pas pourquoi.

Il y des frênes et des peupliers dans ta forêt ?

_________________
RIEN NE SERT DE POURRIR, IL FAUT CANNER À TEMPS
Présentation
Blogue


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: La trouvaille de ma grande (pour amateur de champignon)
Message non luPublié: Dim Mai 13, 2012 11:03 am 
Cofondatrice
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Mer Juil 13, 2011 11:48 am
Messages: 7397
Ya plusieurs secteurs forts différents dans ma forêt.

On peut dire que c'est globalement une forêt mixte (feuillus et conifère) avec des ruisseaux sinueux ici et là.

Parmi les essences retrouvées un peu partout à travers cette forêt ya beaucoup de hêtre et de bouleau jaune, ensuite vient l'érable et le chêne et le bouleau blanc, un peu de frêne et parfois du peuplier, au travers de ça plusieurs grands pins, grandes épinettes et grandes pruches. Certain secteur ont de grand thuya. Certain secteur ont plus de conifères que de feuillus. Certain secteur ont plus de feuillus que de conifères. Bon ya d'autre essence, mais ce sont les celles avec le plus d'importance.

Le coin où j'ai vu les morilles noires, il y a beaucoup plus de peupliers que dans les autres coins, mais aussi du bouleau jaune, érable, chêne, épinette, pin, pruche. Je crois que ce bout-là a dû être pas mal rasé v'là 30 ans quand l'ensemble des maison du domaine ont été construite, mais ils avaient laissé quelques arbres matures. D'où la plus grande quantité de peupliers dans ce secteur.

La blonde a été trouvé pas loin des lilas... il y a là aussi plusieurs érables et divers conifères (pins, épinette, pruche, sapin, thuya) à proximité.

_________________
J'essaie de suivre: La liberté de l'un se termine là où celle de l'autre commence


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: La trouvaille de ma grande (pour amateur de champignon)
Message non luPublié: Dim Mai 13, 2012 11:13 am 
Cofondateur
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Sam Juil 02, 2011 11:46 am
Messages: 5735
Localisation: Montréal
La combinaison ruisseau et peuplier, c'est très propice pour la culture des morilles. À part l'irrigation naturelle, avoir de l'eau a proximité ne nuit pas. C'est plus facile de se balader avec un seau vide qu'avec 20 seaux pleins. :)

Noyer les tales juste avant le gel est presque une garantie que tu en auras dès le printemps prochain.

Il faudrait ensemencer tes tales vers fin juillet, quand c'est encore assez chaud pour que le mycélium se répande dans le substrat.

Dans un monde idéal on ensemence au printemps, mais il faut bien commencer quelque part. Reproduire les variétés qui poussent localement est la meilleure idée.

_________________
RIEN NE SERT DE POURRIR, IL FAUT CANNER À TEMPS
Présentation
Blogue


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: La trouvaille de ma grande (pour amateur de champignon)
Message non luPublié: Dim Mai 13, 2012 11:52 am 
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Lun Sep 05, 2011 4:52 pm
Messages: 1462
Localisation: Piemont Pyrénéen-France
Si cela marche pour les cèpes, j'ai aussi un bois où il y en a de jolis tous les ans.
Il faudrait vraiment que j'ai du temps pour m'occuper de ça !

_________________
«La gastronomie est l'art d'utiliser la nourriture pour créer le bonheur»
http://blogdivine31.blogspot.fr/


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: La trouvaille de ma grande (pour amateur de champignon)
Message non luPublié: Dim Mai 13, 2012 1:04 pm 
Administratrice
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Mar Août 02, 2011 10:34 am
Messages: 4543
Localisation: France, Bretagne
Mon record à date en cèpes, c'est 1470 g/pièce il y a 2 ans. l'an dernier, seulement 1095 g mais par contre les gens à qui je l'avais fait voir se référaient spontanément à son "tronc" au lieu du pied. Et toi?

(On a l'air con à faire 80 km en stop avec 18 kg de cèpes dans des sacs-cabas, par contre. La fois suivante j'ai recruté une voisine sans sens de l'orientation mais avec une voiture.)

_________________
Tasuki.

Ma présentation, qui date de 2011, à lire ici.


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: La trouvaille de ma grande (pour amateur de champignon)
Message non luPublié: Dim Mai 13, 2012 1:28 pm 
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Lun Sep 05, 2011 4:52 pm
Messages: 1462
Localisation: Piemont Pyrénéen-France
Je n'ai jamais pesé les cèpes pour voir mon record. :P
Par contre, j'ai souvenir d'avoir ramassé des cèpes avec ma mére dans un petit bois...qui n'existe plus, hélas, une route a pris sa place !
Récolte de 70kg, et tous sous les fougères fanées, invisibles à l'œil nu !
Impossible de les voir sans écarter les fougères avec un bâton !
On en a fait des conserves à l'époque. :D
J'avais entre 10 et 15 ans, un bail !
Il faut dire que ma pauvre maman les sentait à des kilomètres !
Je suis bien contente qu'elle m'ait transmis cette qualité ! :D
Mon père par contre, il passait 10 fois devant un cèpe sans le voir ! 8)

_________________
«La gastronomie est l'art d'utiliser la nourriture pour créer le bonheur»
http://blogdivine31.blogspot.fr/


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: La trouvaille de ma grande (pour amateur de champignon)
Message non luPublié: Dim Mai 13, 2012 2:06 pm 
Cofondateur
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Sam Juil 02, 2011 11:46 am
Messages: 5735
Localisation: Montréal
@ Divine et Tasuki,

Vous les précieuses à ce forum, vu la générosité de vos contributions, je vais vous offrir un conseil.

Des cèpes, c'est une variété de bolet.

La technique 'burriots' est très efficace sans équipement de labo.

Je replace lien vers la vidéo en anglais.

http://www.youtube.com/watch?feature=pl ... 85IWNO33J0

En gros ce qu'il dit, c'est qu'il faut faire bouillir le carton avant d'y répandre les petits bouts de pieds de cèpes.

Chaque "burrito" devra être emballé dans un sac hermétique, puis laissé dans un endroit sombre et chaud (30 °C) pour environ un mois.

Inspectez chaque sac. Tout doit être blanc.

Si c'est pas blanc on jette à la poubelle.

Si c'est blanc, on a une semence.

On creuse une petite fosse de 20 cm de profondeur, à l'ombre de feuillus de bois dur.

Pour les 'plantations' le mieux c'est au pied des chênes des châtaigniers, et des noisetiers.

On déroule le carton de mycélium au fond de la fosse, on recouvre de 10 cm d'un mélange moitié/moitié paille et fumier de vache pasteurisé (oui on chauffe de la paille hachée et du fumier dans un baril).

===
Signaler si vous voulez plus de détails pour la pasteurisation du G W Bush.
===

Puis on recouvre de feuilles mortes des arbres environnants.

Vous en aurez des cèpes !

_________________
RIEN NE SERT DE POURRIR, IL FAUT CANNER À TEMPS
Présentation
Blogue


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: La trouvaille de ma grande (pour amateur de champignon)
Message non luPublié: Dim Mai 13, 2012 3:16 pm 
Administratrice
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Mar Août 02, 2011 10:34 am
Messages: 4543
Localisation: France, Bretagne
Vincent, est-ce que le terrain est calcaire par chez vous? Je sais que en Normandie j'en trouvais sous les chênes, mais ici c'est sous les sapins avec des hêtres, quelques bouleaux et un ou deux sorbiers. Là où il y a des châtaigniers je n'en trouve pas sauf exception.
Il faut savoir qu'il y avait eu une grande tempête il y a 25 ans et tous les arbres avaient été rasés, ces sapins ont été plantés pour compenser et le mycélium est sans doute venu avec. C'est vraiment réussi, l'écosystème est parfaitement développé et ça ne ressemble pas à une plantation sans âme envahie par du lierre et des ronces. Par contre les arbres poussent en rangées rectilignes, ce qui n'est pas plus mal pour "ratisser" un coin. Le sous-bois est principalement constitué de fougères et de mousses, mais aussi parfois d'herbacées. Le sol est acide, granit-schiste principalement.

(ou alors je fais plusieurs test en cherchant des combinaisons d'essences différentes...)

_________________
Tasuki.

Ma présentation, qui date de 2011, à lire ici.


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: La trouvaille de ma grande (pour amateur de champignon)
Message non luPublié: Dim Mai 13, 2012 3:50 pm 
Cofondatrice
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Mer Juil 13, 2011 11:48 am
Messages: 7397
une autre question Vincent...

C'est pas pour l'immédiat, mais je songeais au cas où je me mettrais à utiliser plus d'agar avec le temps...

J'ai de l'agar "food grade" che nous pour la bouffe... mais tsé l'agar de lab est quand même plus cheap que l'agar au gamasin... Tu prends celle food grade ou l'autre?

Pis dans le fond, je sais pas pourquoi je m'obstine avec de l'agar...
J'ai juste à faire des bouillons de culture as usual.

T'as déjà fait à partir des spores seulement au lieu du mycélium? comme dans l'exemple avec le miel?

_________________
J'essaie de suivre: La liberté de l'un se termine là où celle de l'autre commence


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: La trouvaille de ma grande (pour amateur de champignon)
Message non luPublié: Dim Mai 13, 2012 4:39 pm 
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Lun Sep 05, 2011 4:52 pm
Messages: 1462
Localisation: Piemont Pyrénéen-France
Merci pour la technique.
Lorsque je retournerai dans mon village natal, et que ce sera la saison, je promet de faire ça !
Je me demande même s'il n'y a pas des truffes dans certains coins.
Il y a beaucoup de granit comme pierre .
Quand mes parents étaient jeunes, dans notre village natal, les cèpes, les gens ne savaient pas que c'était comestible !
Ils en trouvaient très fréquemment sous les châtaigniers, gros comme des assiettes....et ils mettaient un coup de pied dedans à chaque fois !
Aujourd'hui il est très mal venu de se promener sous les châtaigniers qui ne sont pas à vous...à la saison des châtaignes, car les cèpes poussent aussi à cette période. C'est un coup à se fâcher gravement !

_________________
«La gastronomie est l'art d'utiliser la nourriture pour créer le bonheur»
http://blogdivine31.blogspot.fr/


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: La trouvaille de ma grande (pour amateur de champignon)
Message non luPublié: Lun Mai 14, 2012 2:34 am 
Cofondatrice
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Mer Juil 13, 2011 11:48 am
Messages: 7397
bon ben pour hier...

J'y suis allée avec de l'agar aux patate et miel.

Versé environ 2cm au fond de quelques pots mason 250ml ouverture large. (pot et couvercle préalablement traités à l'eau bouillante 10 minutes).

Une fois refroidi, recouvert les pots avec du papier alu... c'est un vieux truc utilisé souvent en labo.

base de pied de morille mise dans quelques pots différents.

Couvercle vissé lousse pour quand même permettre les échanges gazeux
Ici, mes vieux réflexes avec les "tubes falcon non-ventillé" m'ont fait hésiter entre mes couvercles réguliers ou les couvercles de rangement en plastique... faudrait vraiment pas que le couvercle régulier colle au pot et fasse une certaine étanchéité. En passant, c'est à ça que sert le trou dans le couvercle du pot du lien fourni par Vincent (celui avec le bouillon de culture avec le miel)

Ensuite les pots mason recouverts d'alu sont mis dans une boîte pour plus d'obscurité et mis au-dessus du frigo.

à suivre...

_________________
J'essaie de suivre: La liberté de l'un se termine là où celle de l'autre commence


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: La trouvaille de ma grande (pour amateur de champignon)
Message non luPublié: Lun Mai 14, 2012 8:02 am 
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Lun Août 15, 2011 6:36 am
Messages: 168
Je ne peux m'empêcher de trouver que c'est beau cette discussion...

_________________
Chantal
Tout commence par un jardin


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: La trouvaille de ma grande (pour amateur de champignon)
Message non luPublié: Lun Mai 14, 2012 1:23 pm 
Cofondateur
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Sam Juil 02, 2011 11:46 am
Messages: 5735
Localisation: Montréal
@ Tasuki

Tasuki a écrit:
Vincent, est-ce que le terrain est calcaire par chez vous?


Je cultives la plupart de mes champignons gourmets à domicile. Il n'y a pas de sol. Je les fais 'sortir" directement à partir d'un 'pain' démoulé de pots de 250 ml.

Pour les morilles je le fais dans une forêt qui n'est pas propice à sa croissance. Pour la plupart, les arbres sont des conifères et le sol est trop acide. C'est du granit partout. Je triche les lits de substrats avec de la chaux pour obtenir autour de pH 7,4, J'ajoutes des grosses branche d'érable à demie calcinées et des cendres dans le substrat.

Les instruction données pour les cèpes avec la méthode 'burrito' irait bien. Le mélange paille et fumier, introduit dans une poche de jute, puis pasteurisé dans l'eau dans un baril pendant 30 minutes lui donnerait toutes les chances. À faire entre le printemps et l'automne. Idéalement au printemps.

===

@ Manon

manon a écrit:
J'ai de l'agar "food grade" che nous pour la bouffe... mais tsé l'agar de lab est quand même plus cheap que l'agar au gamasin... Tu prends celle food grade ou l'autre?


J'utilises l'alimentaire. J'en prend peu, puis il a la proximité. Tu vois, avec le mycélium bien colonisé, je le transfère directement dans mes pots de substrat stériles sous la hotte laminaire artisanale.

manon a écrit:
T'as déjà fait à partir des spores seulement au lieu du mycélium? comme dans l'exemple avec le miel?


Je t'ai cité mon expérience, ça a bien fonctionné. Des vrais experts recommandent de partir des spores pour l'agar.

Je t'ai choisi un lien vers en document très concis, mais qui en dit beaucoup. Ce gars là (Peter Dilley) les fait pousser à l'intérieur. C'est très très rare. Il faut un super contrôle des conditions atmosphériques pour réussir cet exploit. Presque un "clean room".

http://www.gorsky.com/~pdilley/Grow_Mor ... tions.html

Il explique beaucoup de choses mieux que moi pour la reproduction du mycélium. Il recommande de partir des spores aussi.

_________________
RIEN NE SERT DE POURRIR, IL FAUT CANNER À TEMPS
Présentation
Blogue


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: La trouvaille de ma grande (pour amateur de champignon)
Message non luPublié: Lun Mai 14, 2012 1:59 pm 
Cofondatrice
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Mer Juil 13, 2011 11:48 am
Messages: 7397
Je me souviens de ta hotte artisanale dont tu m'as parlé... Je dois avoir encore les liens (me semble avoir parcouru ça dernièrement justement... 13 09 10)

Perso, pour le transfert du mycélium dans le pot d'orge me semble qu'un champs stérile, sans coup de vent, max 1 pied autour d'une flamme bleue d'un brûleur bunsen ça devrait aussi faire la job. Tk on travaille ben de même en labo pour nombre de chose.

Pour l'agar, j'ai figuré que ça en prend juste pour le départ (et encore)... C'est juste que le prix du alimentaire me fait toujours capoter à chaque fois! Ça me crève le coeur.

Si je me décide à faire plus, la hotte artisanale sera intéressante. Je vois d'ici les bouts de papier (stérilisé dans un pot mason à l'autoclave) utilisé ensuite pour faire une sporée sous la hotte et ensuite zou on met le papier de la sporée dans un bouillon de culture encore sous la hotte.

Bon hein, je l'ai pas fait et y'aurait certainement un peu de trouble shooting au travers, mais ça m'apparaît assez simple et concevable.

Ta forêt pas propice aux morille, est-ce celle dont je pense?

ajout: je viens de lire le lien que tu m'as fourni. C'est nice merci beaucoup! Là je rêve de me faire une hotte... mais je crois quand même que j'ai un beau réservoir naturel à utiliser ici pour la fructification! Pis le disque de papier filtre (genre papier whatman avec des pores de micromètre adéquat) à mettre sur le pot mason, j'y avait pensé aussi... j'en ai juste pas dans le moment. Soit je regarde les places pour faire de l'alcool, soit je regarde mes distributeurs habituels.

Ah pis j'aime la fin de son step 25: faire pousser au jardin parmi les vivaces tel les asperges et le topinambour!

Intéressant

_________________
J'essaie de suivre: La liberté de l'un se termine là où celle de l'autre commence


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: La trouvaille de ma grande (pour amateur de champignon)
Message non luPublié: Lun Mai 14, 2012 7:05 pm 
Cofondateur
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Sam Juil 02, 2011 11:46 am
Messages: 5735
Localisation: Montréal
manon a écrit:
Ta forêt pas propice aux morille, est-ce celle dont je pense?

===

ajout: je viens de lire le lien que tu m'as fourni. C'est nice merci beaucoup! Là je rêve de me faire une hotte... mais je crois quand même que j'ai un beau réservoir naturel à utiliser ici pour la fructification! Pis le disque de papier filtre (genre papier whatman avec des pores de micromètre adéquat) à mettre sur le pot mason, j'y avait pensé aussi... j'en ai juste pas dans le moment. Soit je regarde les places pour faire de l'alcool, soit je regarde mes distributeurs habituels.


Oui c'est la même forêt, où il n'y avait pas de morilles avant.

Pour le papier filtre, je prends de la feuille de revêtement de construction Tyvec. Ça résiste bien à l'autoclave et ça ne laisse pas passer les contaminants tout en laissant respirer les bocaux.

Avant la hotte laminaire HEPA, je prenais une bonne douche, je lavais la cuisinière avec une solution d'eau de javel, je vaporisais plein de Lysol dans la cuisine, j'allumais le four la porte ouverte, je plaçais un chaudron à l'envers sur la porte, et inoculais les pots sur le cul du chaudron, en dessous du flot d'air chaud.

Pas con non ?

_________________
RIEN NE SERT DE POURRIR, IL FAUT CANNER À TEMPS
Présentation
Blogue


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: La trouvaille de ma grande (pour amateur de champignon)
Message non luPublié: Lun Mai 14, 2012 7:11 pm 
Cofondatrice
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Mer Juil 13, 2011 11:48 am
Messages: 7397
Vincent le Canneux a écrit:
Pour le papier filtre, je prends de la feuille de revêtement de construction Tyvec. Ça résiste bien à l'autoclave et ça ne laisse pas passer les contaminants tout en laissant respirer les bocaux.


Si tu dis que ça marche j'vas prendre ça d'abord.


Vincent le Canneux a écrit:
Avant la hotte laminaire HEPA, je prenais une bonne douche, je lavais la cuisinière avec une solution d'eau de javel, je vaporisais plein de Lysol dans la cuisine, j'allumais le four la porte ouverte, je plaçais un chaudron à l'envers sur la porte, et inoculais les pots sur le cul du chaudron.

Pas con non ?


Tu m'étonneras toujours par tes capacités d'adaptation!

_________________
J'essaie de suivre: La liberté de l'un se termine là où celle de l'autre commence


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: La trouvaille de ma grande (pour amateur de champignon)
Message non luPublié: Lun Mai 14, 2012 8:30 pm 
Cofondateur
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Sam Juil 02, 2011 11:46 am
Messages: 5735
Localisation: Montréal
manon a écrit:
Si tu dis que ça marche j'vas prendre ça d'abord.


Pardon ça s'écrit Tyvek, Ça se trouve en scrap partout où on construit des condos.

Moué j'vends ! :)

manon a écrit:
Tu m'étonneras toujours par tes capacités d'adaptation!


C'est que j'ai pas de TV. Ça libère l'esprit autant que d'être un moine Tibétain, sans effort, et on peut draguer en plus.

_________________
RIEN NE SERT DE POURRIR, IL FAUT CANNER À TEMPS
Présentation
Blogue


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: La trouvaille de ma grande (pour amateur de champignon)
Message non luPublié: Lun Mai 14, 2012 8:38 pm 
Cofondatrice
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Mer Juil 13, 2011 11:48 am
Messages: 7397
Vincent le Canneux a écrit:
Pardon ça s'écrit Tyvek, Ça se trouve en scrap partout où on construit des condos.

Moué j'vends ! :)


ok, tu le payes même pas donc! Mon espèce de vendeur de condo sur internet :twisted:

Vincent le Canneux a écrit:

manon a écrit:
Tu m'étonneras toujours par tes capacités d'adaptation!


C'est que j'ai pas de TV.


Ma mienne de tv pogne pu de postes depuis septembre passé (anyway, elle était tout le temps sur télé-québec!)... on l'avait acheté "use" (annonce sur les pac) ya 13 ou 14 ans... on a pas acheté de décodeur non plus depuis ce temps. Quand les enfants regardent la tv, ben c'est un film ou un dvd de la collection ramassé (ou reçu) un peu partout!

Vincent le Canneux a écrit:
Ça libère l'esprit autant que d'être un moine Tibétain, sans effort, et on peut draguer en plus.


Quoi? T'es pas moine toi?
C'est vrai, tu veux pas d'enfants mais tu veux pouvoir draguer!

_________________
J'essaie de suivre: La liberté de l'un se termine là où celle de l'autre commence


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: La trouvaille de ma grande (pour amateur de champignon)
Message non luPublié: Lun Mai 14, 2012 9:07 pm 
Cofondateur
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Sam Juil 02, 2011 11:46 am
Messages: 5735
Localisation: Montréal
manon a écrit:
Quoi? T'es pas moine toi?


Je suis hybride :

entre le fils de moine,
qui est un petit moineau,
et le fils de none,
qui est un gros noneau.

_________________
RIEN NE SERT DE POURRIR, IL FAUT CANNER À TEMPS
Présentation
Blogue


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: La trouvaille de ma grande (pour amateur de champignon)
Message non luPublié: Mer Mai 16, 2012 8:29 am 
Cofondatrice
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Mer Juil 13, 2011 11:48 am
Messages: 7397
Question pour l'hybride de moineau-noneau...

Ton substrat d'orge en prépares-tu à l'avance parfois où tu le fais toujours "à la dernière minute" (ben quand même 24h de trempage + autoclave + refroidissement)?

Autrement dit, est-ce que ça t'arrive de préparer du substrat et d'attendre une semaine ou un mois avant de l'ensemencer avec du mycélium provenant de ton agar au patate?

_________________
J'essaie de suivre: La liberté de l'un se termine là où celle de l'autre commence


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: La trouvaille de ma grande (pour amateur de champignon)
Message non luPublié: Mer Mai 16, 2012 11:00 am 
Cofondateur
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Sam Juil 02, 2011 11:46 am
Messages: 5735
Localisation: Montréal
Bonjour Manon,

C'est mieux de pas trop attendre, sinon les grains vont s’agglutiner et il sera plus difficile d'y répandre uniformément le mycélium en brassant le pot.

P.S. Pour les morilles, le mycélium n'est pas forcément blanc. Il peut aussi être parfois violet, souvent brun, ou jaune, tant que c'est pas vert, ça va.

P.P.S. Je prend des grains bio. Faudrait pas qu'il reste des traces de fongicides... :)

Vas tu mettre du terreau ? J'ai jamais essayé...

_________________
RIEN NE SERT DE POURRIR, IL FAUT CANNER À TEMPS
Présentation
Blogue


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: La trouvaille de ma grande (pour amateur de champignon)
Message non luPublié: Mer Mai 16, 2012 12:40 pm 
Cofondatrice
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Mer Juil 13, 2011 11:48 am
Messages: 7397
Que du blanc pour l'instant sur les agar à patate et miel. J'avais fait 4 agar en pot 250ml ouverture large avec la morille blonde... parce que la noire ça faisait trop longtemps. Si je trouve de la noire, je risque d'en faire aussi mais aller la mettre ailleurs.

Pour le substrat, je suis entrain de voir ce que je vais prendre. Max ce soir je mets les grains à tremper et je zigautoclave ça demain soir ou vendredi matin.

Si les agar à patate deviennent trop confluent, je pensais les ralentir un brin en les mettant au frigo le temps de préparer le substrat.

Sinon, ben je peux toujours faire des passages dans d'autre agar à patate pour les garder en phase de croissance... Je verrai bien. anyway je devrais être capable de me décider en voyant comment ça évolue, c'est pas comme si j'avais jamais fait de culture de ma vie. :mrgreen:

_________________
J'essaie de suivre: La liberté de l'un se termine là où celle de l'autre commence


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: La trouvaille de ma grande (pour amateur de champignon)
Message non luPublié: Mer Mai 16, 2012 1:11 pm 
Cofondateur
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Sam Juil 02, 2011 11:46 am
Messages: 5735
Localisation: Montréal
Bonjour Manon,

Ta culture en agar - miel est déjà si prolifique ?

Quand l'a tu faite ? Le 13 mai, il y a 3 jours, c'est bien ça ?

C'est colonisé comment ? Partout en surface ?

Tu as regardée à la loupe pour voir les ramifications ?

_________________
RIEN NE SERT DE POURRIR, IL FAUT CANNER À TEMPS
Présentation
Blogue


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: La trouvaille de ma grande (pour amateur de champignon)
Message non luPublié: Mer Mai 16, 2012 1:27 pm 
Cofondatrice
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Mer Juil 13, 2011 11:48 am
Messages: 7397
non c'est pas si prolifique que ça, c'est juste que l'allure en pourtour des morceaux de pieds de champi a changé. J'ai juste regardé vite fait tantôt, mais avec 2 moineaux dans les pattes. Vais y jeter un meilleur oeil quand y'aura pas de gigotteux autour.

Je vais observer au 12h pour voir comment ça évolue, le temps de croissance et tout et voir ce que je vais faire.

Si je parle de confluence et de au pire aller, c'est parce que je sais comment ça peut changer dans une journée ce que j'ai à faire ici. Si j'ai un pépin, je dois quand même m'absenter un brin dans les prochains jours, ben je voudrais pas arriver pis que ce soit confluent... par expérience c'est pas trop bon d'avoir du vivant à confluence trop longtemps. Quand on voit que la confluence arrive en labo, mais qu'on est soit pas prêt avec le restant du matériel, ou pogné dans une autre manip, ça arrive qu'on mette au frigo le temps de tout faire adonner ou qu'on fasse des passages.

_________________
J'essaie de suivre: La liberté de l'un se termine là où celle de l'autre commence


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: La trouvaille de ma grande (pour amateur de champignon)
Message non luPublié: Mer Mai 16, 2012 1:31 pm 
Cofondateur
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Sam Juil 02, 2011 11:46 am
Messages: 5735
Localisation: Montréal
Ok parce-ce que pour moi, les pieds morilles ont pris deux semaines à coloniser toute la surface des vases de pétri, dans mon agar de patates réfrigérées sans sucre ajouté.

_________________
RIEN NE SERT DE POURRIR, IL FAUT CANNER À TEMPS
Présentation
Blogue


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: La trouvaille de ma grande (pour amateur de champignon)
Message non luPublié: Mer Mai 16, 2012 1:35 pm 
Cofondatrice
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Mer Juil 13, 2011 11:48 am
Messages: 7397
heu t'as mis tes pétri avec les pieds de morilles au frigo toi? moi sont sur ma tank à eau-chaude finalement (plus de place là que sur le frigo)

_________________
J'essaie de suivre: La liberté de l'un se termine là où celle de l'autre commence


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: La trouvaille de ma grande (pour amateur de champignon)
Message non luPublié: Mer Mai 16, 2012 2:10 pm 
Cofondateur
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Sam Juil 02, 2011 11:46 am
Messages: 5735
Localisation: Montréal
manon a écrit:
heu t'as mis tes pétri avec les pieds de morilles au frigo toi? moi sont sur ma tank à eau-chaude finalement (plus de place là que sur le frigo)


Non c'est les patates que je met au frigo, afin qu'elles développent assez de sucre pour en faire un bouillon assez riche pour l'agar dans les vases de pétri.

Une fois inoculés, je place les vases à température ambiante, (20 @ 22 °C), à l'obscurité, pour deux semaines.

On est prêt à inoculer les pots de substrat quand les vases de pétri sont bien colonisés.

C'est le substrat inoculé qu'il faut incuber au chaud.

_________________
RIEN NE SERT DE POURRIR, IL FAUT CANNER À TEMPS
Présentation
Blogue


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 91 messages ]  Aller vers la page 1, 2, 3  Suivant



Voir les messages sans réponse | Voir les sujets actifs




Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum